Les 24H de Vauréal

Pour la quatrième fois, les Félins ont répondu présent au tournoi des 24 heures de Vauréal. On ne pouvait pas passer à côté de ce rendez-vous annuel. Une petite nouveauté chez les Félins, nous étions renforcé par 2 de nos bretons favoris, les SeaDogs.

Comme chaque année, qui commence le tournoi ? Ce sont les Félins !!!

Face aux Patriot de Paris, et dans l’après-midi (ouf !). Les Félins débuteront le tournoi de la meilleure façon avec une belle victoire. Score 4 à 15.

4 heures plus tard, on retrouve les Félins face à un gros morceau : des Bretons (parait-il, on ne voudrait pas énerver des gros chiens). Ces derniers ne feront qu’une bouchée des Félins qui ne marqueront pas un seul point. Le score : 9 à 0.

 Le troisième match, programmé pour 21h00, laisse le temps à Big Cat de faire son apparition.

Les présentations sont faites aux Squales et aux SeaDogs, cela montre une nouvelle fois le côté « Funky » des Félins.

Pour le troisième match face à Chartres, les Félins sont remontés et voudraient bien revenir avec le succès et oubliés l’affront du dernier match. Pendant que sur le net on discute du résultat, à 10 minutes de la fin les Félins n’ont pas un gros avantage 4 à 3. Mais le score Final ne fera que du bien et relancera la machine… a gagner. Le Score : 6 à 4.

Minuit sonne, l’heure du crime… euh pardon. Car c’est bien de ça qu’il s’agit, les Félins sont passés complètement à côté du match. Un score sans excuse. Les Teddy Bears on réalisé du très bon soft et les Félins du très mauvais. Mais le reste du tournoi devait en déterminer autrement. Le score : 12 à 3.

Prochain match dans 4 heures. Certains dorment, d’autres sortent les Quizz (faut bien s’occuper, surtout quand on est un Félin). Big Cat en profite pour faire une nouvelle apparition.

5h du mat, j’ai des frissons et je monte le son. Pas de la musique, mais du niveau de jeu. Même si certains ne voient pas un bon déroulement de match, les défaitistes auront de quoi redire. Car en milieu de match, rien n’annonçait une victoire aussi belle des Félins (6-6). La devise des Félins une victoire une défaite, ne s’est jamais révélée aussi juste.

Mais où est donc passé… Le Score : 13 – 6.

Une heure après la victoire, les Félins veulent en découdre et sont remontés à bloc. Cela ne leur permettra pas de gagner, mais de rivaliser tout de même, face à nos hôtes du tournoi, qui ont (re-)créer leur équipe de soft, inviolable. De beaux jeux, une super ambiance sur ce match pourtant fatiguant, vu l’heure, tôt le matin et le niveau. Le Score : 6 à 1.

Attendre 1 heure sans savoir si les Félins participeront pour la 3ème ou la 5ème place est intenable.

Le dernier match régulier sera suivi par les plus impatients de l’équipe. La décision est donc prise, les Félins pourront se reposer et se remotiver pour le match de 10 heures, pour la 3ème ou 4ème place. Ils seront opposés à Chartres.

Peut-être trop confiant et fatigués, ce match n’a pas permis au Félins de faire voir les mêmes phases de jeux qu’au premier match. Les French Club gagneront la troisième place. Les Félins était à deux (voir quatre) doigts d’y arriver. Le Score : 7 à 2

Encore un super, hyper tournoi. Avec une ambiance du tonnerre, toujours bien accueilli par les Squales (merci pour la musique). Super buvette, et super organisation. Merci aux Squales.

Chaque année, les Félins progressent, finir 4ème aux portes du podium ne peut faire que du bien.

Le seul regret, c’est que les Squales ont oublié de décerner, comme chaque année le jour dit, l’équipe la plus ‘Funky’.

Mais pas grave vu que la news letter des Squales disait qu’encore une fois que l’équipe la plus funky et sympathique était les Félins. Notre devise et notre palmarès reste toujours « jouer et s’amuser ». Go Félins pour Noël 2016….

P1140454-1