30H-1

Les 30H du Thillay

2  journées de Soft, je veux bien ! 24 heures, ok ! Parce que c’est juste avant Noël ! Mais 30H ? Faudrait tout de même pas abuser.

Il y a des fois ou je me demande comment font les Félins pour faire autant de tournoi avec toujours la même devise ‘bonne humeur’. Pour mettre un peu de piment, il faut savoir que les Félins se sont inscrits à la dernière minute, pas fait exprès à priori !

Cette année les Little-Mices demandent aux équipes de choisir un pays qu’elle doivent représenter, sauf la France déjà choisi.

Je vous le donne en mille les Félins ont choisi les Etats… non ? C’est les Teddy Bears ! Ok. Donc les Félins ont choisi le Jap… non plus ! Ne me dites pas que certains joueurs auraient influencé pour choisir le Pppp…ppp… ?!!! Si ?! Ah ! Bon ? Le Portugal à l’unanimité ?  Je plaisante !

En attendant les Tee-shirt officiels, le premier match fut le réveil, même si celui-ci était programmé pour l’heure de midi. Avec un score de 8 à 5, le BAT ne fit aucune demi-mesure. Pourtant les Félins ont bien tenu le score.

Notre portugais préféré à grande bouche – que l’on remercie au passage –  arriva avec tout le matériel nécessaire pour finaliser la représentation du pays choisi.  Les Félins sortiront les « coudoupel » et la victoire par un score de 8 à 4 face à nos meilleurs ennemis les Patriots.

Bon il va falloir maintenant attendre six heures et demie pour revoir les portugais continuer leur maison… en carton ? Mais nos hôtes ont tout prévu. Un premier match avec deux équipes constituées des  meilleures joueuses face à l’équipe du Thillay, la All-Star (les meilleures joueuses) gagne, avec pourtant du lourd du côté des Souris.

Le deuxième match est un match handisport. On a vu des jeux aussi rapides et intéressants. On comprend également que quel que soit son handicap, on peut tous être réuni et que toutes les barrières tombent avec le Sport, quand il est exécuté intelligemment.

Le troisième match oppose les meilleurs joueurs face à l’équipe du Thillay. Ben là ça a été du haut niveau… mais que d’un côté. Sauf peut-être que les lanceurs des All-Star avaient une balle tellement rapide – moins de 5km/h – ce qui a dérouté entièrement l’équipe du Thillay. Mais cela n’à rien changer à leur victoire.

30H-2(3)Donc après cet entremet, le tournoi reprend son déroulement. Les Félins s’occupent. Que font-ils ? C’est évident, ils jouent (jeux de société), mangent et…dorment. Certains se font masser par du personnel mis à disposition, un régal…

Minuit passé, les revoilà sur le terrain, la meilleure heure pour les Félins… avec aucun commentaire et une lanceuse au Top, les Félins gagnent par un score de 11 à 6 face à Colombes. On repart au repos pour le prochain match.

Qu’il est dur de se réveiller à la même heure que pendant la semaine. Et bien les Félins ne dérogent pas à la règle, ils perdent face a leur adversaire de voisinage, Cergy, par un score de 6 à 2.

Une heure après on enchaîne. Que ce soit clair, les stéréotypes du style « on joue au chat et à la souris, le chat gagne… », faut arrêter avec ça. Même si les Félins ont  inscrit deux points monumentaux, à repasser en boucle si on avait la vidéo. Cela n’a pas permis de retenir les souris de piquer 7 fois le gruyère.

Pas dans le coup. Avec une équipe très remaniée, le PUC gagne contre les Félins sur le fil par un score de 7 à 3. Ce sera pourtant un beau match avec des bonnes phases de jeu aussi bien adverse qu’interne. Mais rien n’y a fait.

Les Félins doivent enchaîner le match pour gagner la 5ème place face aux Patriot.

Pendant que Tac faisait encore les yeux doux à un des Patriot, les Félins enchainaient point sur point et terminèrent avec un score de 14 à 6.

Pour cette première, les trente heures se sont très bien passées, dans une folie et une convivialité que les Félins connaissent bien et partagent.

Donc si ça ne fait pas de trop, on sera de retour l’année prochaine et ce pour gagner encore des places et pourquoi pas rêver qu’un jour on soit en haut du podium. Mais bon ! choisir le Portugal… on aurait dû choisir le Japon… oups !

30H-3